Deux hommes ont été privés de liberté dans les lands allemands de Rhénanie-Palatinat et de Saare. La police a confisqué quelque 300 ordinateurs et disques durs lors de descentes effectuées mardi. 700 agents de police et trois procureurs ont pris part à ces perquisitions, qui se sont déroulées simultanément aux Pays-Bas, au Luxembourg, en France et au Canada.

Le parquet de la ville allemande de Coblence a déclaré que le réseau en question est accusé de vente de logiciels dissimulant des virus et de vol de mots de passe et de données bancaires. L'on observe ces dernières années des tentatives régulières de vol de données et d'escroquerie de personnes. En 2015, le site de rencontres Ashley Madison basé au Canada permettant des relations adultères avait ainsi été la cible de pirates, qui avaient finalement révélé les données de plus de 36 millions d'utilisateurs. (Belga)