C'est en 2012 aux Pays-Bas qu'ont été arrêtés deux des cinq hommes responsables de la plus importante affaire de piratage informatique de l'histoire américaine. Pas moins de 160 millions de numéros de cartes de crédit avaient été dérobés à cette occasion.

Il s'agit de deux Russes, Vladimir Drinkman et Dmitriy Smilianets. Les trois autres suspects - deux autres Russes et un Ukrainien - sont encore et toujours en fuite.

La Justice américaine a rendu publiques les accusations à l'encontre des cybercriminels. Ceux-ci encourent une peine d'emprisonnement de 30 années.

Il s'agirait là de la plus longue peine de prison jamais infligée à des pirates informatiques aux Etats-Unis. En 2010, Albert Gonzalez avait été condamné à vingt années d'emprisonnement pour avoir collaboré à une opération de piratage à grande échelle.

C'est en 2012 aux Pays-Bas qu'ont été arrêtés deux des cinq hommes responsables de la plus importante affaire de piratage informatique de l'histoire américaine. Pas moins de 160 millions de numéros de cartes de crédit avaient été dérobés à cette occasion. Il s'agit de deux Russes, Vladimir Drinkman et Dmitriy Smilianets. Les trois autres suspects - deux autres Russes et un Ukrainien - sont encore et toujours en fuite. La Justice américaine a rendu publiques les accusations à l'encontre des cybercriminels. Ceux-ci encourent une peine d'emprisonnement de 30 années. Il s'agirait là de la plus longue peine de prison jamais infligée à des pirates informatiques aux Etats-Unis. En 2010, Albert Gonzalez avait été condamné à vingt années d'emprisonnement pour avoir collaboré à une opération de piratage à grande échelle.