A partir du début de l'année prochaine, la plate-forme de clavardage sera intégrée aux consoles de jeu, comme l'a écrit Jim Ryan, président et CEO de Sony Interactive Entertainment sur un blog.

On ignore cependant encore comment se fera cette intégration. Les deux entreprises sont activement occupées à relier Discord aux fonctions sociales du PlayStation Network, selon Ryan. On ne sait donc pas non plus s'il s'agira vraiment d'une appli séparée permettant par exemple de parler durant les jeux ou plutôt d'un système, où on se connectera à PSN pour y retrouver les amis Discord. Le fait qu'il faille y travailler pendant un an, avant que le système ne soit déployé, laisse supposer que l'intégration sera relativement poussée.

Investisseur minoritaire

Dans le cadre de l'accord signé, Sony va aussi investir dans Discord. Le géant technologique japonais fait en effet son entrée dans la phase de capitalisation de série H en tant qu'investisseur minoritaire. Le service de clavardage est actuellement l'une des principales plates-formes de communautés en ligne et est surtout très populaire auprès des joueurs. Le mois dernier, des rumeurs évoquaient encore son rachat par Microsoft, potentiellement pour l'intégrer aux services de jeu PC et console de cette dernière. Au vu du présent accord, ces rumeurs vont entièrement se dissiper.

A partir du début de l'année prochaine, la plate-forme de clavardage sera intégrée aux consoles de jeu, comme l'a écrit Jim Ryan, président et CEO de Sony Interactive Entertainment sur un blog.On ignore cependant encore comment se fera cette intégration. Les deux entreprises sont activement occupées à relier Discord aux fonctions sociales du PlayStation Network, selon Ryan. On ne sait donc pas non plus s'il s'agira vraiment d'une appli séparée permettant par exemple de parler durant les jeux ou plutôt d'un système, où on se connectera à PSN pour y retrouver les amis Discord. Le fait qu'il faille y travailler pendant un an, avant que le système ne soit déployé, laisse supposer que l'intégration sera relativement poussée.Dans le cadre de l'accord signé, Sony va aussi investir dans Discord. Le géant technologique japonais fait en effet son entrée dans la phase de capitalisation de série H en tant qu'investisseur minoritaire. Le service de clavardage est actuellement l'une des principales plates-formes de communautés en ligne et est surtout très populaire auprès des joueurs. Le mois dernier, des rumeurs évoquaient encore son rachat par Microsoft, potentiellement pour l'intégrer aux services de jeu PC et console de cette dernière. Au vu du présent accord, ces rumeurs vont entièrement se dissiper.