Durant le trimestre écoulé, Nintendo a vendu un cinquième d'unités en moins - 23,1 millions - de sa console de jeu Switch. Voilà ce qu'a expliqué le producteur des jeux vidéo lors de la présentation de ses résultats financiers. Ce recul, l'entreprise l'attribue surtout à la pénurie mondiale de puces informatiques et à des goulets d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement. Avec 235,1 millions d'unités vendues, Nintendo a cependant écoulé un peu plus de jeux.

Pour l'exercice en cours, qui a démarré en avril, Nintendo table sur une nouvelle diminution de 5,6 pour cent de son chiffre d'affaires et d'une réduction de 15,6 pour cent de son bénéfice d'exploitation. Les ventes de Switch régresseraient encore de 9 pour cent, et le groupe s'attend en outre à écouler plus d'un dixième de jeux en moins.

Qu'en est-il de la PS5?

C'est là un problème auquel est également confronté Sony et même de façon plus criante encore. La toute nouvelle console du géant technologique, la PlayStation 5, est malaisément disponible depuis son lancement. Dans un nouveau apport, Sony indique qu'elle a vendu deux millions de consoles au cours du trimestre passé, ce qui est moins que les 3,3 millions d'il y a un an. Chez Sony, on compense aussi ce recul par des ventes de jeux accrues. C'est ainsi que quelque 70,5 millions de jeux pour PS4 et PS5 ont été écoulés, soit dix millions de plus environ qu'il y a un an.

En tout, ce sont quelque 19,3 millions d'exemplaires de la PlayStation 5 qui ont été vendus, soit 3,1 millions environ en moins que d'unités de la PS4 au même moment de leur cycle de vie. Ici encore, à en croire Sony, ce n'est pas dû à une baisse de la demande, mais bien à la pénurie persistante de puces. Le géant technologique japonais s'attend à une amélioration pour les prochains mois et estime pouvoir encore produire 18 millions de consoles d'ici mars 2023. Et l'entreprise d'ajouter aussitôt que cela ne suffira probablement pas pour répondre à la demande. La recherche d'une PS5, pour qui n'a pas encore pu s'en procurer une, risque donc d'être compliquée quelque temps encore.

Durant le trimestre écoulé, Nintendo a vendu un cinquième d'unités en moins - 23,1 millions - de sa console de jeu Switch. Voilà ce qu'a expliqué le producteur des jeux vidéo lors de la présentation de ses résultats financiers. Ce recul, l'entreprise l'attribue surtout à la pénurie mondiale de puces informatiques et à des goulets d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement. Avec 235,1 millions d'unités vendues, Nintendo a cependant écoulé un peu plus de jeux.Pour l'exercice en cours, qui a démarré en avril, Nintendo table sur une nouvelle diminution de 5,6 pour cent de son chiffre d'affaires et d'une réduction de 15,6 pour cent de son bénéfice d'exploitation. Les ventes de Switch régresseraient encore de 9 pour cent, et le groupe s'attend en outre à écouler plus d'un dixième de jeux en moins.C'est là un problème auquel est également confronté Sony et même de façon plus criante encore. La toute nouvelle console du géant technologique, la PlayStation 5, est malaisément disponible depuis son lancement. Dans un nouveau apport, Sony indique qu'elle a vendu deux millions de consoles au cours du trimestre passé, ce qui est moins que les 3,3 millions d'il y a un an. Chez Sony, on compense aussi ce recul par des ventes de jeux accrues. C'est ainsi que quelque 70,5 millions de jeux pour PS4 et PS5 ont été écoulés, soit dix millions de plus environ qu'il y a un an.En tout, ce sont quelque 19,3 millions d'exemplaires de la PlayStation 5 qui ont été vendus, soit 3,1 millions environ en moins que d'unités de la PS4 au même moment de leur cycle de vie. Ici encore, à en croire Sony, ce n'est pas dû à une baisse de la demande, mais bien à la pénurie persistante de puces. Le géant technologique japonais s'attend à une amélioration pour les prochains mois et estime pouvoir encore produire 18 millions de consoles d'ici mars 2023. Et l'entreprise d'ajouter aussitôt que cela ne suffira probablement pas pour répondre à la demande. La recherche d'une PS5, pour qui n'a pas encore pu s'en procurer une, risque donc d'être compliquée quelque temps encore.