Le déficit réel est probablement de l'ordre de 15 à 20 pour cent. Certaines entreprises, comme Samsung, ont commencé à fabriquer de la mémoire NAND en lieu et place de la DDR2. AMD a en tout cas postposé son CPU DDR2 d'avril à juin. La mémoire DDR dominera le marché ces prochains temps et ce, jusqu'à ce que le stock de DDR2 soit suffisant pour répondre à la demande.

Le déficit réel est probablement de l'ordre de 15 à 20 pour cent. Certaines entreprises, comme Samsung, ont commencé à fabriquer de la mémoire NAND en lieu et place de la DDR2. AMD a en tout cas postposé son CPU DDR2 d'avril à juin. La mémoire DDR dominera le marché ces prochains temps et ce, jusqu'à ce que le stock de DDR2 soit suffisant pour répondre à la demande.