La cause de la panne était à chercher du côté de Google Cloud. Sur la page de statut de ce service, on pouvait lire que des problèmes de réseau provoquaient un message d'erreur 404. Google fournit ce qu'on appelle en jargon de la 'computing power', à savoir de la puissance de calcul pour de nombreux sites web. En raison d'une interférence dans la configuration réseautique, beaucoup de sites web furent paralysés. L'impact des problèmes fut largement ressenti, ce qui entraîna une multitude de plaintes sur les médias sociaux.

Google annonça vers 19H30' que la panne était partiellement résolue. Deux heures plus tard, les problèmes au niveau de Cloud Networking étaient 'totalement solutionnés', selon l'entreprise. Google s'est excusée pour les problèmes résultant de la panne.

La cause de la panne était à chercher du côté de Google Cloud. Sur la page de statut de ce service, on pouvait lire que des problèmes de réseau provoquaient un message d'erreur 404. Google fournit ce qu'on appelle en jargon de la 'computing power', à savoir de la puissance de calcul pour de nombreux sites web. En raison d'une interférence dans la configuration réseautique, beaucoup de sites web furent paralysés. L'impact des problèmes fut largement ressenti, ce qui entraîna une multitude de plaintes sur les médias sociaux.Google annonça vers 19H30' que la panne était partiellement résolue. Deux heures plus tard, les problèmes au niveau de Cloud Networking étaient 'totalement solutionnés', selon l'entreprise. Google s'est excusée pour les problèmes résultant de la panne.