La panne avait été annoncée par le SPF Justice lui-même sur Twitter. Tant le réseau que les applications étaient sérieusement perturbés, rendant difficilement accessibles les services juridiques et le Moniteur, même par téléphone et par mail.

A présent, le SPF signale à Data News que quasiment tout est rentré dans l'ordre, même s'il n'exclut pas un embarras limité ou des retards.

La cause de la panne n'est pas encore connue. On n'exclut actuellement pas une intention malveillante. 'L'analyse est pour l'instant en cours, et la cause de la panne ne peut donc pas encore être définitivement déterminée', déclare-t-on au SPF Justice.

La panne avait été annoncée par le SPF Justice lui-même sur Twitter. Tant le réseau que les applications étaient sérieusement perturbés, rendant difficilement accessibles les services juridiques et le Moniteur, même par téléphone et par mail.A présent, le SPF signale à Data News que quasiment tout est rentré dans l'ordre, même s'il n'exclut pas un embarras limité ou des retards.La cause de la panne n'est pas encore connue. On n'exclut actuellement pas une intention malveillante. 'L'analyse est pour l'instant en cours, et la cause de la panne ne peut donc pas encore être définitivement déterminée', déclare-t-on au SPF Justice.