De documents secrets - provenant notamment d'Edward Snowden -, il apparaît que la NSA rassemble quotidiennement "des millions de photos" pour la reconnaissance des visages, selon le New York Times.

Les images sont entre autres interceptées via des courriels, textos, réseaux sociaux, visioconférences et d'autres formes de communication courantes. L'on ne sait cependant pas de combien de personnes, les photos ont déjà été interceptées.

Cette collecte de photos a fait en sorte que la fiabilité des programmes d'identification des visages a nettement crû ces quatre dernières années, toujours selon le New York Times.
Et le journal de répéter une fois encore que les lois américaines en matière de respect de la vie privée n'offrent pas de protection dans le domaine de la reconnaissance des visages. (Belga/MI)

De documents secrets - provenant notamment d'Edward Snowden -, il apparaît que la NSA rassemble quotidiennement "des millions de photos" pour la reconnaissance des visages, selon le New York Times. Les images sont entre autres interceptées via des courriels, textos, réseaux sociaux, visioconférences et d'autres formes de communication courantes. L'on ne sait cependant pas de combien de personnes, les photos ont déjà été interceptées. Cette collecte de photos a fait en sorte que la fiabilité des programmes d'identification des visages a nettement crû ces quatre dernières années, toujours selon le New York Times. Et le journal de répéter une fois encore que les lois américaines en matière de respect de la vie privée n'offrent pas de protection dans le domaine de la reconnaissance des visages. (Belga/MI)