La nouvelle fonctionnalité ne serait planifiée que pour Chrome 86. Or l'actuelle version grand public (tant desktop que mobile) est Chrome 83. Une version bêta 84 circule en outre pour ceux qui veulent tester la prochaine édition du navigateur, sans parler d'une version 85 pour les développeurs. La fonction d'économie énergétique se trouve donc encore dans une phase réellement très précoce.

Mesures radicales

Pour rendre Chrome plus économe en énergie, la nouvelle fonction se chargerait de mesures radicales. Sur les onglets en arrière-plan, l'activité de ce qu'on appelle les JavaScript-timers, serait par exemple limitée à un seul 'wake-up' par minute, ce qui est comparable à l'approche du navigateur Safari d'Apple. Selon TheWindowsClub, Google pourrait ainsi prolonger l'autonomie de la batterie de deux heures, même si ce serait dans des 'conditions extrêmes': un navigateur Chrome à un seul onglet vide à l'avant-plan, et 36 onglets à l'arrière-plan.

Lors d'un test intensif avec des vidéos YouTube, les résultats furent moins spectaculaires, mais l'accu de l'ordinateur portable fonctionna quand même encore 36 minutes plus longtemps.

Comme toujours avec ce genre de fonction précoce et souvent encore expérimentale, on ne sait pas clairement si elle sera prête à temps pour Chrome 86. Il y a en outre aussi le risque qu'elle soit finalement supprimée, même si dans ce cas, le risque est assez limité: Chrome ne jouit pas vraiment d'une bonne réputation en matière d'économie d'énergie, mais la dernière chose que ce que souhaite Google, c'est que ses utilisateurs migrent vers un navigateur de la concurrence.

La nouvelle fonctionnalité ne serait planifiée que pour Chrome 86. Or l'actuelle version grand public (tant desktop que mobile) est Chrome 83. Une version bêta 84 circule en outre pour ceux qui veulent tester la prochaine édition du navigateur, sans parler d'une version 85 pour les développeurs. La fonction d'économie énergétique se trouve donc encore dans une phase réellement très précoce.Pour rendre Chrome plus économe en énergie, la nouvelle fonction se chargerait de mesures radicales. Sur les onglets en arrière-plan, l'activité de ce qu'on appelle les JavaScript-timers, serait par exemple limitée à un seul 'wake-up' par minute, ce qui est comparable à l'approche du navigateur Safari d'Apple. Selon TheWindowsClub, Google pourrait ainsi prolonger l'autonomie de la batterie de deux heures, même si ce serait dans des 'conditions extrêmes': un navigateur Chrome à un seul onglet vide à l'avant-plan, et 36 onglets à l'arrière-plan.Lors d'un test intensif avec des vidéos YouTube, les résultats furent moins spectaculaires, mais l'accu de l'ordinateur portable fonctionna quand même encore 36 minutes plus longtemps.Comme toujours avec ce genre de fonction précoce et souvent encore expérimentale, on ne sait pas clairement si elle sera prête à temps pour Chrome 86. Il y a en outre aussi le risque qu'elle soit finalement supprimée, même si dans ce cas, le risque est assez limité: Chrome ne jouit pas vraiment d'une bonne réputation en matière d'économie d'énergie, mais la dernière chose que ce que souhaite Google, c'est que ses utilisateurs migrent vers un navigateur de la concurrence.