Müller et VW veulent jouer un rôle en vue dans l'industrie automobile. La nouvelle stratégie présentée devrait amener la marge bénéficiaire à 7 - 8 pour cent d'ici 2025, contre 6 pour cent l'année dernière, et faire de l'entreprise "une firme davantage focalisée, efficiente, innovante, orientée client et durable". Cette stratégie fera la part belle non seulement aux voitures électriques, mais aussi aux voitures autonomes.

En outre, Volkswagen souhaite créer un département "solutions de mobilité". Celui-ci développera des services propres ou en rachètera d'autres dans les domaines du covoiturage, des taxis-robots ou des services de mobilité de type Uber. Un premier pas dans cette direction a été d'investir 300 millions de dollars dans l'appli Gett, une concurrente du populaire Uber. Tous ces efforts devraient rapporter des milliards de chiffre d'affaires supplémentaire.

(Belga/WK)