Le gigantesque système a été sorti jeudi soir heure locale à bord d'un véhicule de transport et a entre-temps rejoint la base de lancement. Il faudra encore effectuer toute une batterie de tests avant de pouvoir le tester sans passagers, ce qui devrait avoir lieu au plus tôt en mai.

Retour vers la Lune

La mission Artemis avait pour but d'envoyer à nouveau des astronautes américains sur la Lune en 2024, pour la première fois depuis près de cinquante ans. Toutefois, en raison de retards d'origines diverses, cette mission a été reportée à 2025 au plus tôt.

Elle doit amener quatre astronautes sur la trajectoire de la Lune à l'aide de la capsule Orion, après quoi deux d'entre eux monteront à bord d'un atterrisseur SpaceX, pour la dernière étape de leur trajet vers la Lune.

Le gigantesque système a été sorti jeudi soir heure locale à bord d'un véhicule de transport et a entre-temps rejoint la base de lancement. Il faudra encore effectuer toute une batterie de tests avant de pouvoir le tester sans passagers, ce qui devrait avoir lieu au plus tôt en mai.La mission Artemis avait pour but d'envoyer à nouveau des astronautes américains sur la Lune en 2024, pour la première fois depuis près de cinquante ans. Toutefois, en raison de retards d'origines diverses, cette mission a été reportée à 2025 au plus tôt.Elle doit amener quatre astronautes sur la trajectoire de la Lune à l'aide de la capsule Orion, après quoi deux d'entre eux monteront à bord d'un atterrisseur SpaceX, pour la dernière étape de leur trajet vers la Lune.