Il ne s'agit à présent encore que d'un petit avion, mais il devrait gagner en taille dans les années à venir. Au cours de la prochaine décennie, la NASA voudrait annoncer cinq avions plus grands volant aussi à l'énergie électrique. Voilà ce qu'a annoncé l'organisation lors d'Aviation 2016. Actuellement, elle devrait déjà pouvoir faire voler un avion privé cinq fois plus économe en énergie, à une vitesse de 280 km/h.

Outre la diminution de la consommation de carburant, la NASA a aussi comme but de réduire le bruit et les émissions de particules nuisibles.

Les premiers tests sont effectués avec le X-57 surnommé 'Maxwell' d'après le nom du physicien écossais James Maxwell. Douze des moteurs installés dans les ailes servent à donner une impulsion supplémentaire lors du décollage et de l'atterrissage, alors que les deux derniers servent à maintenir la vitesse, une fois que l'avion a atteint l'altitude voulue.

La NASA est surtout connue pour ses missions spatiales, mais elle a réalisé aussi des percées importantes dans le secteur aérien. Le X-1 de l'organisation a ainsi été en 1947 le premier avion à voler à une vitesse supérieure à celle du son.

(WK)