Selon l'organisation de coordination IFPI, les firmes de disques ont enregistré en 2012 un chiffre d'affaires mondial de 16,5 milliards de dollars. La distribution numérique a atteint 5,6 milliards de dollars, soit plus d'un tiers du total. En Norvège, en Suède et aux Etats-Unis, l'on a même consommé plus de la moitié de la musique sous forme numérique.

Septante pour cent des ventes numériques ont été réalisées par Apple (iTunes) et Google (Google Play), alors que vingt autres pour cent proviennent des publicités des diffusions audio et que les dix pour cent restants sont issus des services de streaming et d'abonnements tels Spotify et Deezer.