Au premier semestre de l'année dernière, une voiture neuve sur quatre était entièrement électrique. Ce pourcentage est passé à 48,4 % au premier semestre de cette année. La marque de voitures neuves la plus populaire est Tesla, dont le modèle 3 surtout se porte bien, avec 3 760 voitures vendues au cours des six premiers mois de cette année.

L'entreprise d'Elon Musk détient une part de marché de 24,5 % au premier semestre de cette année. Nissan, Hyundai et BMW se portent bien, elles aussi. Les entreprises qui n'ont pas encore de voitures entièrement électriques, comme Ford et Mercedes, s'en tirent moins bien dans le pays.

Pas de TVA

Voilà plusieurs années que la Norvège est un leader dans le domaine de la conduite électrique. Le pays impose de lourdes taxes sur les voitures, mais pas sur les voitures entièrement électriques, qui sont même exonérées de TVA. De plus, le stationnement ou l'utilisation de routes à péage avec une voiture électrique est gratuit ou beaucoup moins cher.

Dans le pays scandinave, des voix s'élèvent depuis longtemps pour qu'on mette fin à la vente de voitures diesel et à essence d'ici 2025, même si ce n'est pas encore une mesure définitive. Cependant, le choix de stimuler les voitures électriques porte ses fruits.

À noter toutefois que la Norvège a un rapport particulier avec les combustibles fossiles. Le pays extrait le pétrole en mer depuis des décennies, ce qui rapporte beaucoup d'argent au trésor public norvégien. La Norvège finance ainsi notamment son fonds de pension. Par conséquent, elle utilise indirectement les revenus des combustibles fossiles pour financer des mesures qui rendent les véhicules électriques abordables.