Voilà ce qu'a annoncé l'entreprise lors du congrès Windows Hardware Engineering Community (WinHEC).

Précédemment déjà, il était clair que les utilisateurs de Windows recevraient une mise à jour gratuite vers Windows 10. Jusqu'à présent, il s'agissait des utilisateurs de Windows 7 et suivants. A l'agence de presse Reuters, Terry Myerson de Microsoft déclare à présent que les utilisateurs de versions illégales de Windows pourront également obtenir une mise à niveau gratuite. L'entreprise légalisera ainsi des centaines de millions d'utilisateurs, essentiellement en Chine. Dans ce pays, l'on estime en effet que trois quarts des utilisateurs emploient une version illégale de Windows.

Update 19 heures:

Microsoft annonce que la mise à jour gratuite vers Windows 10 n'est pas une légalisation des versions illégales. L'objectif est d'amener tous les utilisateurs sur la même plate-forme technologique. Cela offrira aussi l'avantage que ces appareils seront moins vulnérables au malware (et ne collaboreront donc pas à leur propagation), ce qui devrait profiter à l'ensemble des utilisateurs.

Source: Automatiseringgids