Selon Lowell McAdam, directeur de Verizon, ce rachat de Yahoo s'inscrit dans le désir accru de son entreprise de se focaliser sur les opportunités publicitaires. Précédemment déjà, l'entreprise avait également racheté une autre firme internet en vue, à savoir AOL. Verizon entend concurrencer explicitement Google entre autres sur le marché de la publicité numérique.

Disparition de la marque

Une fois le rachat entériné, Yahoo cessera d'exister. Le holding restant demeurera propriétaire d'une importante participation dans l'exploitant chinois des plates-formes commerciales en ligne Alibaba et dans Yahoo Japan pour une valeur de quelque 40 milliards de dollars. L'appellation et d'autres détails concernant la société d'investissement cotée en Bourse seront annoncés ultérieurement.

Mayer ne veut pas partir

La directrice de Yahoo, Marissa Mayer, qui est depuis pas mal de temps déjà sous pression en raison de la régression de Yahoo, a indiqué - dans un communiqué et contrairement à des informations précédentes relatives au rachat - qu'elle n'avait pas l'intention de quitter son poste. L'on ne sait toutefois pas quelle sera sa fonction au sein de la division regroupant AOL et Yahoo chez Verizon.

L'accord de rachat doit encore être approuvé par les contrôleurs et les actionnaires de Yahoo. L'on s'attend à ce que le rachat soit entériné au cours du premier trimestre de 2017.

(Belga/WK)

Selon Lowell McAdam, directeur de Verizon, ce rachat de Yahoo s'inscrit dans le désir accru de son entreprise de se focaliser sur les opportunités publicitaires. Précédemment déjà, l'entreprise avait également racheté une autre firme internet en vue, à savoir AOL. Verizon entend concurrencer explicitement Google entre autres sur le marché de la publicité numérique.Disparition de la marqueUne fois le rachat entériné, Yahoo cessera d'exister. Le holding restant demeurera propriétaire d'une importante participation dans l'exploitant chinois des plates-formes commerciales en ligne Alibaba et dans Yahoo Japan pour une valeur de quelque 40 milliards de dollars. L'appellation et d'autres détails concernant la société d'investissement cotée en Bourse seront annoncés ultérieurement.Mayer ne veut pas partirLa directrice de Yahoo, Marissa Mayer, qui est depuis pas mal de temps déjà sous pression en raison de la régression de Yahoo, a indiqué - dans un communiqué et contrairement à des informations précédentes relatives au rachat - qu'elle n'avait pas l'intention de quitter son poste. L'on ne sait toutefois pas quelle sera sa fonction au sein de la division regroupant AOL et Yahoo chez Verizon.L'accord de rachat doit encore être approuvé par les contrôleurs et les actionnaires de Yahoo. L'on s'attend à ce que le rachat soit entériné au cours du premier trimestre de 2017.(Belga/WK)