En août 2017, le navire de la marine américaine USS John S. McCain heurta un tanker pétrolier au large de Singapour. Les écrans tactiles nouvellement installés se révélèrent trop complexes, et l'équipage sur le pont n'y était pas bien formé, est-il à présent apparu d'un rapport d'enquête. Il en est résulté une perte de contrôle du navire. Un membre de l'équipage voulut accélérer l'allure, afin de contourner le pétrolier et d'éviter de justesse l'accident, mais il ne donna du gaz qu'à un seul côté du bateau. Ce dernier vira alors de bord pour se retrouver exactement dans l'axe du tanker. Résultat: un grand trou dans la coque à babord du navire de guerre, provoquant l'inondation de certains compartiments.

Selon le contre-amiral Bill Galinis, les concepteurs du pont du navire firent la part trop belle à la technologie et à l'innovation aux dépens des utilisateurs. "Quand quelque chose est possible, cela ne signifie pas qu'il faut absolument le prévoir", a-t-il déclaré à propos des écrans tactiles.

La conversion vers des éléments de commande mécaniques durera de 18 à 24, selon le bureau de recherche United States Naval Institute.