Le projet de loi relatif au 'nouvel' IBPT n'est pas encore approuvé et est reporté à ce jeudi.

Jeudi dernier, [nous écrivions que la nouvelle loi télécoms allait être approuvée], mais c'était sans compter avec la commission Fortis. Pour des raisons d'extrême urgence, le débat sur le rapport fut encore mis à l'agenda de celle-ci. La réunion plénière de la chambre se clôtura finalement à 1H30 du matin.

L'approbation du projet de loi a donc été postposée à ce jeudi. Cela ne change d'ailleurs rien à l'affaire. Wim Scharpé, membre du groupe CD&V, s'attend encore et toujours à ce que le projet soit approuvé sans problème, ce qui donnera plus de pouvoir à l'IBPT.

Le projet de loi relatif au 'nouvel' IBPT n'est pas encore approuvé et est reporté à ce jeudi. Jeudi dernier, [nous écrivions que la nouvelle loi télécoms allait être approuvée], mais c'était sans compter avec la commission Fortis. Pour des raisons d'extrême urgence, le débat sur le rapport fut encore mis à l'agenda de celle-ci. La réunion plénière de la chambre se clôtura finalement à 1H30 du matin. L'approbation du projet de loi a donc été postposée à ce jeudi. Cela ne change d'ailleurs rien à l'affaire. Wim Scharpé, membre du groupe CD&V, s'attend encore et toujours à ce que le projet soit approuvé sans problème, ce qui donnera plus de pouvoir à l'IBPT.