La nouvelle plate-forme est de type RDR (Research Data Repository), ce qui signifie 'gisement de données de recherche'. Sur la nouvelle plate-forme, les chercheurs ont accès à une archive conservant les données de manière sûre. Sa disponibilité sera garantie un maximum, tout en respectant le cadre légal en matière de respect de la vie privée. Sur base de métadonnées, les chercheurs du monde entier pourront consulter les publications et la documentation pertinente connexe.

Le fondement de l'économie de la connaissance

'La science est un processus collectif et collaboratif', déclare le recteur de la KU Leuven, Luc Sels. 'L'échange d'informations est un fondement important de notre économie de la connaissance. Avec la plate-forme RDR, la KU Leuven opte résolument pour la Science Ouverte. Elle rend notre recherche durable et confirme notre rôle d'université qui donne le ton à l'échelle internationale.'

La plate-forme repose sur Dataverse, un logiciel développé par l'université d'Harvard. Les Pays-Bas disposent eux aussi d'une plate-forme nationale pour les données de recherche avec Dataverse. D'autres universités connues telles le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et l'université John Hopkins aux Etats-Unis utilisent également le logiciel.

La nouvelle plate-forme est de type RDR (Research Data Repository), ce qui signifie 'gisement de données de recherche'. Sur la nouvelle plate-forme, les chercheurs ont accès à une archive conservant les données de manière sûre. Sa disponibilité sera garantie un maximum, tout en respectant le cadre légal en matière de respect de la vie privée. Sur base de métadonnées, les chercheurs du monde entier pourront consulter les publications et la documentation pertinente connexe.'La science est un processus collectif et collaboratif', déclare le recteur de la KU Leuven, Luc Sels. 'L'échange d'informations est un fondement important de notre économie de la connaissance. Avec la plate-forme RDR, la KU Leuven opte résolument pour la Science Ouverte. Elle rend notre recherche durable et confirme notre rôle d'université qui donne le ton à l'échelle internationale.'La plate-forme repose sur Dataverse, un logiciel développé par l'université d'Harvard. Les Pays-Bas disposent eux aussi d'une plate-forme nationale pour les données de recherche avec Dataverse. D'autres universités connues telles le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et l'université John Hopkins aux Etats-Unis utilisent également le logiciel.