Via Periscope, les utilisateurs peuvent faire voir leurs faits et gestes en direct à leurs suiveurs. La jeune femme avait mille suiveurs environ. Les enquêteurs s'occupent d'abord de son téléphone mobile et des données de l'application. Ils recherchent aussi les motifs de ce drame. Si cela n'apporte guère d'informations, la Justice étendra l'enquête.

La suicidée avait expliqué son geste. Elle avait notamment déclaré vouloir que "les gens réagissent à son suicide, qu'ils s'ouvrent l'esprit et rien d'autre". Lors de la diffusion, elle parlait devant sa caméra qu'elle avait installée dans le sens des trains qui passaient.

Twitter ne souhaite faire aucun commentaire à propos de cas individuels. La vidéo a entre-temps été supprimée de Periscope. (ANP/WK)

Via Periscope, les utilisateurs peuvent faire voir leurs faits et gestes en direct à leurs suiveurs. La jeune femme avait mille suiveurs environ. Les enquêteurs s'occupent d'abord de son téléphone mobile et des données de l'application. Ils recherchent aussi les motifs de ce drame. Si cela n'apporte guère d'informations, la Justice étendra l'enquête.La suicidée avait expliqué son geste. Elle avait notamment déclaré vouloir que "les gens réagissent à son suicide, qu'ils s'ouvrent l'esprit et rien d'autre". Lors de la diffusion, elle parlait devant sa caméra qu'elle avait installée dans le sens des trains qui passaient.Twitter ne souhaite faire aucun commentaire à propos de cas individuels. La vidéo a entre-temps été supprimée de Periscope. (ANP/WK)