Le ministère public se concerte encore avec quelques éditeurs à propos du marché publicitaire. Une partie de ces auditions a déjà eu lieu, ce qui fait que la plainte pourrait être déposée le mois prochain déjà. Ce serait là la deuxième affaire en matière concurrentielle ouverte par les autorités américaines contre Google.

Il y a deux ans, l'entreprise avait en effet été accusée d'enfreindre la loi américaine en raison de sa domination sur le marché des moteurs de recherche. Google n'a pas souhaité réagir sur le contenu de ces informations, en se contentant des propos suivants: "Notre technologie publicitaire aide à rémunérer les sites web et les applis. Les petites entreprises peuvent de cette manière aussi atteindre leurs clients."

Les grandes firmes technologiques sont pointées du doigt depuis assez longtemps déjà aux Etats-Unis. C'est ainsi qu'Apple est passée au crible par la justice, alors que le contrôleur commercial FTC examine de près Amazon et la société-mère de Facebook, Meta Platforms.

Le ministère public se concerte encore avec quelques éditeurs à propos du marché publicitaire. Une partie de ces auditions a déjà eu lieu, ce qui fait que la plainte pourrait être déposée le mois prochain déjà. Ce serait là la deuxième affaire en matière concurrentielle ouverte par les autorités américaines contre Google.Il y a deux ans, l'entreprise avait en effet été accusée d'enfreindre la loi américaine en raison de sa domination sur le marché des moteurs de recherche. Google n'a pas souhaité réagir sur le contenu de ces informations, en se contentant des propos suivants: "Notre technologie publicitaire aide à rémunérer les sites web et les applis. Les petites entreprises peuvent de cette manière aussi atteindre leurs clients."Les grandes firmes technologiques sont pointées du doigt depuis assez longtemps déjà aux Etats-Unis. C'est ainsi qu'Apple est passée au crible par la justice, alors que le contrôleur commercial FTC examine de près Amazon et la société-mère de Facebook, Meta Platforms.