Dans ce cadre, la Justice aurait conclu un accord avec le contrôleur américain Federal Trade Commission (FTC), pour qu'il prenne en charge l'enquête sur le cartel Google. L'une des cibles possibles de l'enquête serait la position de marché dominante occupée par Google dans le domaine des publicités en ligne aux Etats-Unis.

La pression politique exercée sur les autorités américaines en vue d'en faire plus contre la puissance des grandes firmes internet telles Google et Facebook augmente et ce, tant de la part des républicains que des démocrates. Le président Donald Trump et bien d'autres républicains se plaignent par exemple que Facebook, Google et Twitter répriment les opinions conservatrices sur leurs plates-formes respectives.