L'enquête aurait démarré juste après les tweets de Musk début août suite à des plaintes et en est encore à sa phase initiale. Ce type d'enquête dure souvent des mois, avant qu'une décision tombe quant à une mise en accusation.

Le contrôleur boursier américain SEC a lui aussi entamé une enquête et a envoyé une assignation en vue d'obtenir des informations de la part de Tesla. Cette enquête aurait, elle, déjà débuté avant les tweets de Musk et ciblerait à l'origine des déclarations trompeuses à propos d'objectifs de production et de vente.

Musk a entre-temps annulé son projet de retirer Tesla de la bourse.