GoStudent prodigue des cours particuliers en ligne aux elèves de l'enseignement primaire et secondaire. Ces leçons individuelles sont données par vidéo et ce, sur la plate-forme de la start-up. Cette dernière est l'une des entreprises d''edtech' les plus opulentes d'Europe. Avec une valeur de quelque trois milliards d'euros, elle porte officiellement le statut d''unicorn'. La jeune pousse est à présent active dans 22 pays, auxquels il convient désormais d'ajouter les Etats-Unis. GoStudent vient en effet d'ouvrir une filiale dans le concentrateur de startups d'Austin au Texas.

L'entreprise y proposera des cours particuliers individuels en ligne dans le cadre notamment de tests standardisés. Il s'agit en l'occurrence de trente matières sur un marché de quelque 50 millions d'élèves, selon GoStudent via un communiqué de presse. 'Le potentiel que représentent plus de 50 millions d'élèves entre six et dix-huit ans, est énorme', déclare Laura Warnier, chief growth officer de GoStudent. 'Les conditions de marché existantes à notre entrée sur le marché américain sont favorables. L'apprentissage en ligne est en outre déjà bien entré dans les moeurs aux Etats-Unis.'

La jeune pousse propose des abonnements de 6 à 36 mois à des prix par session variant de 32 à 50 dollars. Elle occupe plus de 1.700 personnes et prodigue mensuellement plus d'1,5 million de cours particuliers. Dans ce but, elle fait appel à plus de 19.000 professeurs.

GoStudent prodigue des cours particuliers en ligne aux elèves de l'enseignement primaire et secondaire. Ces leçons individuelles sont données par vidéo et ce, sur la plate-forme de la start-up. Cette dernière est l'une des entreprises d''edtech' les plus opulentes d'Europe. Avec une valeur de quelque trois milliards d'euros, elle porte officiellement le statut d''unicorn'. La jeune pousse est à présent active dans 22 pays, auxquels il convient désormais d'ajouter les Etats-Unis. GoStudent vient en effet d'ouvrir une filiale dans le concentrateur de startups d'Austin au Texas.L'entreprise y proposera des cours particuliers individuels en ligne dans le cadre notamment de tests standardisés. Il s'agit en l'occurrence de trente matières sur un marché de quelque 50 millions d'élèves, selon GoStudent via un communiqué de presse. 'Le potentiel que représentent plus de 50 millions d'élèves entre six et dix-huit ans, est énorme', déclare Laura Warnier, chief growth officer de GoStudent. 'Les conditions de marché existantes à notre entrée sur le marché américain sont favorables. L'apprentissage en ligne est en outre déjà bien entré dans les moeurs aux Etats-Unis.'La jeune pousse propose des abonnements de 6 à 36 mois à des prix par session variant de 32 à 50 dollars. Elle occupe plus de 1.700 personnes et prodigue mensuellement plus d'1,5 million de cours particuliers. Dans ce but, elle fait appel à plus de 19.000 professeurs.