Car contrairement à Apple, qui contrôle elle-même chaque aspect de ses appareils, Google ne peut actuellement effectuer que des adaptations dans le software. Des acteurs tiers doivent concevoir le matériel compatible avec le logiciel Android de Google. Dans le passé, cela a toujours bien fonctionné, mais un problème s'est au fil du temps manifesté, qui devient toujours plus important: la fragmentation.

Comme il existe tant d'appareils différents d'un grand nombre de fabricants, il est malaisé de gérer l'écosystème autour d'Android. En fonction de l'appareil qu'il possède, un utilisateur doit parfois attendre des mois la dernière version du système d'exploitation. Dans le cas d'iOS, l'actualisation s'effectue par le biais d'une mise à jour sur tous les appareils.

Il en résulte que le paysage autour d'Android s'est énormément fragmenté, comme le montre le graphique ci-dessous. En produisant elle-même ses appareils, Google ne va certes pas résoudre immédiatement le problème, mais l'entreprise pourra à tout le moins gérer tous les aspects et transmettre en direct la meilleure expérience Android à l'utilisateur.

Infographic: The Difference Between Android and iOS | Statista

(WK)

Car contrairement à Apple, qui contrôle elle-même chaque aspect de ses appareils, Google ne peut actuellement effectuer que des adaptations dans le software. Des acteurs tiers doivent concevoir le matériel compatible avec le logiciel Android de Google. Dans le passé, cela a toujours bien fonctionné, mais un problème s'est au fil du temps manifesté, qui devient toujours plus important: la fragmentation.Comme il existe tant d'appareils différents d'un grand nombre de fabricants, il est malaisé de gérer l'écosystème autour d'Android. En fonction de l'appareil qu'il possède, un utilisateur doit parfois attendre des mois la dernière version du système d'exploitation. Dans le cas d'iOS, l'actualisation s'effectue par le biais d'une mise à jour sur tous les appareils.Il en résulte que le paysage autour d'Android s'est énormément fragmenté, comme le montre le graphique ci-dessous. En produisant elle-même ses appareils, Google ne va certes pas résoudre immédiatement le problème, mais l'entreprise pourra à tout le moins gérer tous les aspects et transmettre en direct la meilleure expérience Android à l'utilisateur.(WK)