Kadonation a été fondée en 2015 par les Gantois Fabrice Guillermin et Jelle Van Roosbroeck. La start-up a mis au point une plate-forme qui simplifie le regroupement de présents de groupe et l'offre d'un chèque-cadeau original. Les utilisateurs peuvent y commander un chèque-cadeau personnalisé, qui peut être dépensé par la personne qui le reçoit auprès de différents partenaires tels Bol.com, HelloFresh et Bloomon.

Les actuels business angels Luc Van Mol (ZEB), Harry Demey (LDV), les frères Wim et Guido Beazar y investissent de nouveau, alors que Belfius augmente le prêt existant. Une partie de l'investissement provient d'un nouveau venu, à savoir Thomas Bonte de MuseScore. "En tant qu'investisseurs, nous avons la plus grande confiance dans les fondateurs et dans leur produit. Kadonation est en train de mettre en oeuvre une marque puissante", déclare Harry Damey.

Un potentiel croissant auprès des entreprises

Initialement, l'entreprise de Jelle Van Roosbroeck et Fabrice Guillermin ciblait les utilisateurs particuliers, même si la jeune pousse gantoise enregistrait aussi une popularité croissante auprès des entreprises. Kadonation va à présent un pas plus loin et entend 'offrir un one stop shop' pour les cadeaux de personnel et de relations.

"Les entreprises ont conscience qu'elles doivent faire preuve d'originalité pour garder leur personnel plus longtemps chez elles", explique le CEO Fabrice Guillermin. "Nous voulons les aider à offrir la reconnaissance adéquate au juste moment en les informant de manière proactive. Grâce à une seule et même plate-forme, les entreprises pourront bientôt acheter et gérer tous leurs cadeaux, sans devoir à chaque fois de nouveau les rechercher. Nous établissons une connexion technique directe entre nos partenaires, qui proposent une gamme premium de cadeaux. De plus, nous garantissons une facturation fluide en regroupant manuellement tous les achats sur la plate-forme."

En 2019, Kadonation a clôturé sur un chiffre d'affaires d'1,5 million d'euros, en croissance de 122 pour cent. L'entreprise possède aujourd'hui quelque 50.000 utilisateurs récurrents en Belgique et aux Pays-Bas.

Kadonation a été fondée en 2015 par les Gantois Fabrice Guillermin et Jelle Van Roosbroeck. La start-up a mis au point une plate-forme qui simplifie le regroupement de présents de groupe et l'offre d'un chèque-cadeau original. Les utilisateurs peuvent y commander un chèque-cadeau personnalisé, qui peut être dépensé par la personne qui le reçoit auprès de différents partenaires tels Bol.com, HelloFresh et Bloomon.Les actuels business angels Luc Van Mol (ZEB), Harry Demey (LDV), les frères Wim et Guido Beazar y investissent de nouveau, alors que Belfius augmente le prêt existant. Une partie de l'investissement provient d'un nouveau venu, à savoir Thomas Bonte de MuseScore. "En tant qu'investisseurs, nous avons la plus grande confiance dans les fondateurs et dans leur produit. Kadonation est en train de mettre en oeuvre une marque puissante", déclare Harry Damey.Un potentiel croissant auprès des entreprisesInitialement, l'entreprise de Jelle Van Roosbroeck et Fabrice Guillermin ciblait les utilisateurs particuliers, même si la jeune pousse gantoise enregistrait aussi une popularité croissante auprès des entreprises. Kadonation va à présent un pas plus loin et entend 'offrir un one stop shop' pour les cadeaux de personnel et de relations."Les entreprises ont conscience qu'elles doivent faire preuve d'originalité pour garder leur personnel plus longtemps chez elles", explique le CEO Fabrice Guillermin. "Nous voulons les aider à offrir la reconnaissance adéquate au juste moment en les informant de manière proactive. Grâce à une seule et même plate-forme, les entreprises pourront bientôt acheter et gérer tous leurs cadeaux, sans devoir à chaque fois de nouveau les rechercher. Nous établissons une connexion technique directe entre nos partenaires, qui proposent une gamme premium de cadeaux. De plus, nous garantissons une facturation fluide en regroupant manuellement tous les achats sur la plate-forme."En 2019, Kadonation a clôturé sur un chiffre d'affaires d'1,5 million d'euros, en croissance de 122 pour cent. L'entreprise possède aujourd'hui quelque 50.000 utilisateurs récurrents en Belgique et aux Pays-Bas.