Le 'Fraudehelpdesk' néerlandais, à savoir l'interlocuteur national pour toutes les questions et plaintes en matière de fraude, a commandité une enquête auprès de mille personnes de plus de dix-huit ans. Neuf pour cent d'entre elles ont avoué avoir récemment été escroquées via internet.

Sites de rencontres

Dans la plupart des cas (70 pour cent), il s'agit de montants de 500 euros maximum. Mais 12 pour cent des victimes ont déclaré avoir été spoliés d'une somme oscillant entre 1.000 et 10.000 euros, alors que trois autres pour cent parlaient même de plus de 20.000 euros.

Ces sommes assez importantes sont souvent escroquées via des sites de rencontres. C'est ainsi que des... amourettes rencontrées via internet affirment avoir besoin d'argent pour s'acheter un ticket d'avion ou pour entrer en clinique par exemple.

Honte

Même pas la moitié de toutes les personnes dupées ont porté plainte pour fraude. 'S'il est question de montants élevés, les gens ont souvent honte de s'être fait berner', déclare un porte-parole du 'Fraudehelpdesk'.

Et s'il s'agit de sommes inférieures à 500 euros, les personnes estiment souvent que ce n'est pas la peine d'aller voir la police par manque de confiance tout simplement. 'Les victimes pensent que la police ne peut quand même pas les aider, parce qu'elle s'occupe d'autres choses comme infliger des amendes de roulage.' (Belga/MI)

Le 'Fraudehelpdesk' néerlandais, à savoir l'interlocuteur national pour toutes les questions et plaintes en matière de fraude, a commandité une enquête auprès de mille personnes de plus de dix-huit ans. Neuf pour cent d'entre elles ont avoué avoir récemment été escroquées via internet. Sites de rencontresDans la plupart des cas (70 pour cent), il s'agit de montants de 500 euros maximum. Mais 12 pour cent des victimes ont déclaré avoir été spoliés d'une somme oscillant entre 1.000 et 10.000 euros, alors que trois autres pour cent parlaient même de plus de 20.000 euros. Ces sommes assez importantes sont souvent escroquées via des sites de rencontres. C'est ainsi que des... amourettes rencontrées via internet affirment avoir besoin d'argent pour s'acheter un ticket d'avion ou pour entrer en clinique par exemple. HonteMême pas la moitié de toutes les personnes dupées ont porté plainte pour fraude. 'S'il est question de montants élevés, les gens ont souvent honte de s'être fait berner', déclare un porte-parole du 'Fraudehelpdesk'. Et s'il s'agit de sommes inférieures à 500 euros, les personnes estiment souvent que ce n'est pas la peine d'aller voir la police par manque de confiance tout simplement. 'Les victimes pensent que la police ne peut quand même pas les aider, parce qu'elle s'occupe d'autres choses comme infliger des amendes de roulage.' (Belga/MI)