Les fraudeurs parviennent toujours plus à convaincre le consommateur au moyen de sites web réalistes. En raison du confinement, le shopping en ligne a en outre enregistré un énorme bond en avant l'année dernière. Durant celle-ci, on avait déjà prévu que la fraude internet augmenterait nettement. Il n'empêche que les chiffres présentés par le SPF Economie sont étonnamment élevés. C'est ainsi que si les dommages subis en 2019 n'étaient encore que de 5,2 millions d'euros, ce montant a quadruplé l'année dernière pour s'établir à 21,5 millions d'euros.

'En plus du corona et de la croissance annuelle des achats en ligne, on a assisté aussi à un plus grand professionnalisme des fraudeurs', explique la secrétaire d'Etat à la protection des consommateurs Eva De Bleeker (Open VLD) dans les journaux. La hausse peut en partie aussi être attribuée au fait que le point de contact fédéral est de plus en plus connu. 'C'est là que nous voulons encore progresser et assister le consommateur à l'aide de conseils et d'une aide juridiques.' Là où c'est possible, l'inspection économique transmet les numéros de compte en banque des fraudeurs, mais c'est quasiment toujours peine perdue, parce que ces derniers se sont évaporés dans la nature avant même qu'une déposition soit faite. 'Voilà pourquoi nous devons continuer de miser sur la sensibilisation et la prévention', déclare De Bleeker.

Les fraudeurs parviennent toujours plus à convaincre le consommateur au moyen de sites web réalistes. En raison du confinement, le shopping en ligne a en outre enregistré un énorme bond en avant l'année dernière. Durant celle-ci, on avait déjà prévu que la fraude internet augmenterait nettement. Il n'empêche que les chiffres présentés par le SPF Economie sont étonnamment élevés. C'est ainsi que si les dommages subis en 2019 n'étaient encore que de 5,2 millions d'euros, ce montant a quadruplé l'année dernière pour s'établir à 21,5 millions d'euros.'En plus du corona et de la croissance annuelle des achats en ligne, on a assisté aussi à un plus grand professionnalisme des fraudeurs', explique la secrétaire d'Etat à la protection des consommateurs Eva De Bleeker (Open VLD) dans les journaux. La hausse peut en partie aussi être attribuée au fait que le point de contact fédéral est de plus en plus connu. 'C'est là que nous voulons encore progresser et assister le consommateur à l'aide de conseils et d'une aide juridiques.' Là où c'est possible, l'inspection économique transmet les numéros de compte en banque des fraudeurs, mais c'est quasiment toujours peine perdue, parce que ces derniers se sont évaporés dans la nature avant même qu'une déposition soit faite. 'Voilà pourquoi nous devons continuer de miser sur la sensibilisation et la prévention', déclare De Bleeker.