La France investit 25 millions d'euros dans un nouveau superordinateur

09/01/19 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

La France va construire l'un des plus puissants superordinateurs en Europe.

La France investit 25 millions d'euros dans un nouveau superordinateur

Le nouveau superordinateur pourra notamment être utilisé pour des travaux de recherche sur l'intelligence artificielle © Dino

Le superordinateur sera construit durant le deuxième trimestre de cette année en collaboration avec HPE, selon le Grand Equipement National de Calcul Intensif (GENCI).

Le nouveau superordinateur, dont le coût sera de 25 millions d'euros, devrait être opérationnel dès septembre. Il sera installé dans le centre de calculs IDRIS près de Paris. Il pourra notamment être utilisé pour des calculs en matière de changement climatique, mais aussi pour des travaux de recherche sur l'intelligence artificielle, un domaine dans lequel Paris investit fortement.

A pleine puissance, le nouveau superordinateur devrait atteindre une capacité de calcul de plus de 14 péta-flops. Il ferait ainsi mieux que l'ordinateur de 9,4 péta-flops construit l'année dernière par Atos pour GENCI. En guise de comparaison, les superordinateurs flamands Tier-1 BrENIAC et Genius atteignent quelque 0,6 péta-flop.

Il n'empêche que le nouveau superordinateur français ne sera pas le plus puissant en Europe, puisqu'en Allemagne, il en existe déjà un capable d'atteindre 26 péta-flops. Le superordinateur le plus rapide se trouve aux Etats-Unis et atteint 200 péta-flops.

Péta-flops?

Le terme flop signifie 'floating point operations per second', à savoir le nombre de calculs par seconde. Un péta-flop correspond à un billiard (un million de milliards) de calculs à la seconde.

En savoir plus sur:

Nos partenaires