L'Autorité de la Concurrence sanctionne les trois entreprises pour avoir abusé de leur position dominante et avoir restreint la concurrence. Outre l'amende élevée dont doit s'acquitter Apple, Ingram Micro se voit contrainte de verser 62 millions d'euros et Tech Data 76 millions.

De 2055 à 2013 inclus, Apple a distribué ses produits en France via Ingram Micro et Tech Data. Le contrôleur français affirme que par cette construction, les entreprises en question ont entravé la concurrence entre les commerces de gros dans le domaine des appareils Apple.

De plus, le contrôleur prétend qu'Apple a contraint les Authorised Resellers et Premium Resellers à pratiquer des prix spécifiques, ce qui a limité également la concurrence. Il insiste aussi sur le fait qu'Apple a fixé les stocks des revendeurs. Il qualifie cette attitude de fâcheuse dans la mesure où ces revendeurs dépendaient économiquement de la firme américaine.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

L'Autorité de la Concurrence sanctionne les trois entreprises pour avoir abusé de leur position dominante et avoir restreint la concurrence. Outre l'amende élevée dont doit s'acquitter Apple, Ingram Micro se voit contrainte de verser 62 millions d'euros et Tech Data 76 millions.De 2055 à 2013 inclus, Apple a distribué ses produits en France via Ingram Micro et Tech Data. Le contrôleur français affirme que par cette construction, les entreprises en question ont entravé la concurrence entre les commerces de gros dans le domaine des appareils Apple.De plus, le contrôleur prétend qu'Apple a contraint les Authorised Resellers et Premium Resellers à pratiquer des prix spécifiques, ce qui a limité également la concurrence. Il insiste aussi sur le fait qu'Apple a fixé les stocks des revendeurs. Il qualifie cette attitude de fâcheuse dans la mesure où ces revendeurs dépendaient économiquement de la firme américaine.En collaboration avec Dutch IT-Channel.