Précédemment déjà, Le Maire avait fait savoir que le crypto-projet de Facebook serait placé tout en haut de l'agenda de cette réunion au sommet. Les ministres des finances ainsi réunis veulent surtout éviter que le libra prenne la place d'espèces régulières, comme Le Maire l'a déclaré dans une interview accordée au journal italien Corriere della Sera.

La crypto-monnaie envisagée par Facebook, le libra, a déjà fait l'objet de nombreuses critiques. C'est ainsi qu'elle pourrait saper la stabilité financière, avait récemment prévenu la Réserve Fédérale américaine. Il y a aussi des préoccupations quant à des possibilités de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme avec la crypto-espèce. Enfin, Facebook ne jouit pas non plus d'une très bonne réputation sur le plan du respect de la vie privée.