Microsoft a annoncé qu'elle allait désactiver d'origine la fonction XLM-macros dans Excel. Il s'agit là avant tout d'une mesure de sécurité. Il était depuis assez longtemps déjà possible de désactiver les macros dans le tableur, que ce soit manuellement ou via une règle de groupe. Par défaut, elles étaient cependant encore cochées. C'en est donc désormais terminé.

Les macros peuvent être utilisées pour automatiser certaines manipulations ou fonctions. La fonction XLM-macros fut la norme pour Excel jusqu'en 1993, date à laquelle le programme opta pour la fonction VBA-macros. Les anciennes macros sont cependant encore utilisables et représentent donc un important point faible au niveau de la sécurité. Des criminels exploitent les macros dans les tableurs pour télécharger et installer du malware par exemple. Un utilisateur qui ouvre ce genre de tableur, peut de cette façon déjà être infecté.

Les administrateurs peuvent via leurs paramètres dans Group Policy, Cloud et ADMX adapter la façon dont les macros sont autorisées dans Excel. Ils peuvent aussi désactiver la fonction XLM-macros d'Excel dans leur environnement. Les nouvelles versions d'Excel l'interdiront par défaut.

Microsoft a annoncé qu'elle allait désactiver d'origine la fonction XLM-macros dans Excel. Il s'agit là avant tout d'une mesure de sécurité. Il était depuis assez longtemps déjà possible de désactiver les macros dans le tableur, que ce soit manuellement ou via une règle de groupe. Par défaut, elles étaient cependant encore cochées. C'en est donc désormais terminé.Les macros peuvent être utilisées pour automatiser certaines manipulations ou fonctions. La fonction XLM-macros fut la norme pour Excel jusqu'en 1993, date à laquelle le programme opta pour la fonction VBA-macros. Les anciennes macros sont cependant encore utilisables et représentent donc un important point faible au niveau de la sécurité. Des criminels exploitent les macros dans les tableurs pour télécharger et installer du malware par exemple. Un utilisateur qui ouvre ce genre de tableur, peut de cette façon déjà être infecté.Les administrateurs peuvent via leurs paramètres dans Group Policy, Cloud et ADMX adapter la façon dont les macros sont autorisées dans Excel. Ils peuvent aussi désactiver la fonction XLM-macros d'Excel dans leur environnement. Les nouvelles versions d'Excel l'interdiront par défaut.