Le ministre flamand Philippe Muyters a reçu un budget supplémentaire pour l'innovation en Flandre lors des dernières discussions budgétaires. L'Union européenne encourage en effets les États membres à consacrer au moins 3% de leur PIB à la recherche et au développement d'ici 2020.

La Flandre a investi 30 millions d'euros dans un superordinateur pour la KUL. Mais il sera également ouvert à d'autres institutions et entreprises du secteur scientifique. L'ordinateur a de nombreuses fonctionnalités, dont l'évaluation de l'impact du réchauffement climatique ou encore la mise au jour d'actes de piratage.