Oncomfort existe depuis 2017 et se focalise sur ce qu'on appelle la sédation numérique. Les patients coiffent un casque de réalité virtuelle et écoutent une histoire en vue de les aider à se détendre ou à se détacher de la douleur. L'entreprise a été fondée par Diane Jooris et Gérald de Patoul, mais est dirigée depuis 2018 par Mario Huyghe.

En 2018 déjà, l'entreprise avait récolté 1,65 million d'euros. Avec l'actuelle phase de capitalisation de dix millions d'euros, elle accueille à présent à son bord Debiopharm et Crédit Mutuel Innovation, qui disposeront également d'un siège au sein du conseil d'administration. Wallonia Innovation and Growth (W.IN.G) et les actionnaires/investisseurs existants y investissent de nouveau aussi.

Le montant récolté doit permettre de poursuivre le développement de la thérapie numérique. En même temps, l'entreprise souhaite aussi l'étendre au niveau international en Europe et aux Etats-Unis.

"Avec cet investissement à long terme, nous voulons permettre à l'équipe d'Oncomfort de faire mieux connaître son potentiel sur les marchés européen et américain", expliquent Delphine Cardi, Investment Director, et Tanguy Besson, Associate chez Crédit Mutuel Innovation.

Oncomfort existe depuis 2017 et se focalise sur ce qu'on appelle la sédation numérique. Les patients coiffent un casque de réalité virtuelle et écoutent une histoire en vue de les aider à se détendre ou à se détacher de la douleur. L'entreprise a été fondée par Diane Jooris et Gérald de Patoul, mais est dirigée depuis 2018 par Mario Huyghe.En 2018 déjà, l'entreprise avait récolté 1,65 million d'euros. Avec l'actuelle phase de capitalisation de dix millions d'euros, elle accueille à présent à son bord Debiopharm et Crédit Mutuel Innovation, qui disposeront également d'un siège au sein du conseil d'administration. Wallonia Innovation and Growth (W.IN.G) et les actionnaires/investisseurs existants y investissent de nouveau aussi.Le montant récolté doit permettre de poursuivre le développement de la thérapie numérique. En même temps, l'entreprise souhaite aussi l'étendre au niveau international en Europe et aux Etats-Unis."Avec cet investissement à long terme, nous voulons permettre à l'équipe d'Oncomfort de faire mieux connaître son potentiel sur les marchés européen et américain", expliquent Delphine Cardi, Investment Director, et Tanguy Besson, Associate chez Crédit Mutuel Innovation.