On savait déjà depuis un moment qu'Unifiedpost, spécialisée dans le traitement de documents, voulait faire son entrée en Bourse. Ce projet est devenu plus concret ce mardi. L'émission d'actions ne sera pas destinée à des investisseurs particuliers. Il s'agira d'un placement privé dont 98 millions d'euros ont déjà été promis.

"Il s'agit véritablement d'un grand jour pour Unifiedpost Group où nous annonçons notre intention de nous lancer sur Euronext Bruxelles. Notre position est intéressante car elle se trouve à l'intersection de nombreux grands marchés en forte croissance. Notre stratégie en matière de croissance se définit comme une croissance organique et une stratégie 'buy-and-build' (d'achat et de construction). Le placement privé et la cotation en Bourse devraient nous permettre de poursuivre la mise en oeuvre de notre stratégie et de renforcer notre présence en Europe en tant que société Fintech leader", a souligné Hans Leybaert, président-directeur général.

L'entreprise, spécialisée entre autres dans le traitement de documents et les solutions de paiement, veut ainsi poursuivre son expansion européenne. Le télétravail notamment, très prisé en ces temps de coronavirus, a accéléré la numérisation des tâches administratives et financières, pointe UnifiedPost. La tendance à la facturation électronique s'accélère également en raison des nouvelles réglementations introduites par les décideurs politiques européens et nationaux, conclut le groupe.

On savait déjà depuis un moment qu'Unifiedpost, spécialisée dans le traitement de documents, voulait faire son entrée en Bourse. Ce projet est devenu plus concret ce mardi. L'émission d'actions ne sera pas destinée à des investisseurs particuliers. Il s'agira d'un placement privé dont 98 millions d'euros ont déjà été promis."Il s'agit véritablement d'un grand jour pour Unifiedpost Group où nous annonçons notre intention de nous lancer sur Euronext Bruxelles. Notre position est intéressante car elle se trouve à l'intersection de nombreux grands marchés en forte croissance. Notre stratégie en matière de croissance se définit comme une croissance organique et une stratégie 'buy-and-build' (d'achat et de construction). Le placement privé et la cotation en Bourse devraient nous permettre de poursuivre la mise en oeuvre de notre stratégie et de renforcer notre présence en Europe en tant que société Fintech leader", a souligné Hans Leybaert, président-directeur général.L'entreprise, spécialisée entre autres dans le traitement de documents et les solutions de paiement, veut ainsi poursuivre son expansion européenne. Le télétravail notamment, très prisé en ces temps de coronavirus, a accéléré la numérisation des tâches administratives et financières, pointe UnifiedPost. La tendance à la facturation électronique s'accélère également en raison des nouvelles réglementations introduites par les décideurs politiques européens et nationaux, conclut le groupe.