La faille découverte chez Facebook pourrait lui valoir une forte amende

01/10/18 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

Facebook pourrait se voir infliger une amende de plus d'1,6 milliard de dollars à cause de l'importante brèche sécuritaire qui a permis à des pirates d'accéder aux comptes et aux données personnelles de 50 millions d'utilisateurs.

La faille découverte chez Facebook pourrait lui valoir une forte amende

© Reuters

L'amende pourrait être infligée, s'il apparaît que Facebook a enfreint les règles européennes strictes en matière de respect de la vie privée, qui sont entrées en vigueur plus tôt cette année. Voilà ce que révèle le journal d'affaires The Wall Street Journal.

Il s'agit surtout de savoir si Facebook a suffisamment investi dans la sécurité que pour éviter ce genre de piratage. Le contrôleur irlandais du respect de la vie privée, la Data Protection Commission (DPC), a été informé par l'entreprise et mène à présent une enquête sur l'affaire. Il faut savoir que le siège européen de Facebook se situe en Irlande.

C'est vendredi dernier que Facebook a annoncé avoir découvert une faille dans son réseau social et examiner si les hackers ont réellement mis la main sur les données d'utilisateurs. L'entreprise ne sait pas encore non plus d'où ont opéré les pirates.

Pour le site de socialisation, c'est le deuxième scandale en une semaine, puisque précédemment, on avait en effet appris que l'entreprise collectait des données sur ses utilisateurs obtenues via les amis ou utilisées uniquement à des fins de sécurité.

Nos partenaires