Cette information repose sur les dires d'initiés. Les parties concernées s'abstiennent de tout commentaire. Facebook a elle-même récemment indiqué qu'elle tablait sur une amende de 3 milliards de dollars au minimum.

La question est très importante pour la FTC, qui compte cinq membres, dont deux démocrates et trois républicains. L'amende la plus élevée infligée à ce jour par le contrôleur commercial américain à une entreprise technologique, était de 22,5 millions de dollars, selon le journal. Cette fois, la FTC souhaiterait gonfler les muscles, mais les divergences d'opinion en son sein semblent ralentir le processus.

Suite aux scandales, qui montrent que Facebook en prend à son aise avec la confidentialité des utilisateurs, l'entreprise aurait enfreint les règles établies lors d'un précédent arrangement remontant à 2011. C'est la un point essentiel dans la mesure où la FTC ne peut infliger des amendes qu'à des firmes récidivistes.