Le mois dernier, un autre juge avait déjà émis une sentence similaire. Vendredi passé, le gouvernement américain a décidé de ne plus accorder de nouveau délai à TikTok pour la cession de ses activités aux Etats-Unis. Les négociations se poursuivent cependant entre l'entreprise et les autorités à propos de cette vente forcée.

Trop de données

Le 14 août, Trump avait promulgué un décret par lequel ByteDance, le propriétaire chinois de l'appli utilisée par plus de 100 millions d'Américains, était invitée à céder ses activités américaines dans les 90 jours. Cela fait des mois déjà que l'appli suscite la polémique aux Etats-Unis. Selon Trump, TikTok stocke trop de données qui aboutissent auprès des autorités chinoises via ByteDance.

En septembre, le président américain avait marqué son accord sur un deal conclu entre ByteDance, Oracle et Walmart, par lequel les activités américaines de TikTok seraient hébergées dans une nouvelle entreprise.

Le mois dernier, un autre juge avait déjà émis une sentence similaire. Vendredi passé, le gouvernement américain a décidé de ne plus accorder de nouveau délai à TikTok pour la cession de ses activités aux Etats-Unis. Les négociations se poursuivent cependant entre l'entreprise et les autorités à propos de cette vente forcée.Le 14 août, Trump avait promulgué un décret par lequel ByteDance, le propriétaire chinois de l'appli utilisée par plus de 100 millions d'Américains, était invitée à céder ses activités américaines dans les 90 jours. Cela fait des mois déjà que l'appli suscite la polémique aux Etats-Unis. Selon Trump, TikTok stocke trop de données qui aboutissent auprès des autorités chinoises via ByteDance.En septembre, le président américain avait marqué son accord sur un deal conclu entre ByteDance, Oracle et Walmart, par lequel les activités américaines de TikTok seraient hébergées dans une nouvelle entreprise.