L'analyste de marché OMDIA (ex-Ovum) a passé en revue les pays, où la 5G est déployée sur le plan commercial. Il tient compte du nombre d'opérateurs qui déploient la technologie, de la couverture du réseau, du nombre d'abonnés utilisant la 5G, de la disponibilité du spectre 5G et de l'écosystème régulateur.

La domination de la Corée du Sud avec ses 4,67 millions d'utilisateurs de la 5G n'est pas vraiment une surprise. Ce pays se montre en général très positif à l'égard de la nouvelle technologie et possède en son sein l'entreprise Samsung, qui produit tant des appareils que de l'équipement 5G.

Le rapport d'OMDIA date de quelques mois déjà. Les chiffres concernent la situation fin 2019. Le rapport devait normalement sortir en mars, mais a subi du retard à cause de la propagation du covid-19. Entre-temps, la 5G est également déployée en Belgique, mais par un seul opérateur (Proximus), sur un spectre existant et elle est actuellement limitée encore à un certain nombre de villes et communes.

Le Koweït occupe la deuxième place, suivi par la Suisse, qui est le numéro un en Europe. Les Etats-Unis, le Qatar, la Grande-Bretagne et la Finlande complètent le classement.

"Une couverture limitée, l'absence d'appareils compatibles et des lancements prudents ont limité l'adoption sur d'autres marchés", déclare Stephen Myers, analyste en chef chez OMDIA. Il insiste cependant sur le fait que dans les 12 à 18 prochains mois, nettement plus de lancements commerciaux auront lieu.

L'analyste de marché OMDIA (ex-Ovum) a passé en revue les pays, où la 5G est déployée sur le plan commercial. Il tient compte du nombre d'opérateurs qui déploient la technologie, de la couverture du réseau, du nombre d'abonnés utilisant la 5G, de la disponibilité du spectre 5G et de l'écosystème régulateur.La domination de la Corée du Sud avec ses 4,67 millions d'utilisateurs de la 5G n'est pas vraiment une surprise. Ce pays se montre en général très positif à l'égard de la nouvelle technologie et possède en son sein l'entreprise Samsung, qui produit tant des appareils que de l'équipement 5G.Le rapport d'OMDIA date de quelques mois déjà. Les chiffres concernent la situation fin 2019. Le rapport devait normalement sortir en mars, mais a subi du retard à cause de la propagation du covid-19. Entre-temps, la 5G est également déployée en Belgique, mais par un seul opérateur (Proximus), sur un spectre existant et elle est actuellement limitée encore à un certain nombre de villes et communes.Le Koweït occupe la deuxième place, suivi par la Suisse, qui est le numéro un en Europe. Les Etats-Unis, le Qatar, la Grande-Bretagne et la Finlande complètent le classement."Une couverture limitée, l'absence d'appareils compatibles et des lancements prudents ont limité l'adoption sur d'autres marchés", déclare Stephen Myers, analyste en chef chez OMDIA. Il insiste cependant sur le fait que dans les 12 à 18 prochains mois, nettement plus de lancements commerciaux auront lieu.