Depuis le 11 mars, l'utilisation du VPN a crû de 187,76 pour cent, selon NordVPN sur base de ses propres statistiques. D'autres pays connaissent également une augmentation sensible. En France, il est question de +187,71 pour cent et aux Pays-Bas (où le confinement a pourtant démarré plus tard) de +240,67 pour cent. En Grande-Bretagne, la hausse est plus limitée (+48,1 pour cent), alors qu'en Italie, on n'en est qu'à +10,57 pour cent.

Ces chiffres méritent quelque nuance. C'est ainsi qu'il ne s'agit que de l'utilisation d'un seul fournisseur VPN. Le recours à d'autres services VPN, tels Fortinet ou Pulse, n'est donc pas prise en compte. Il se peut aussi que dans certains pays, il règne une autre culture du télétravail, ce qui fait que les hausses peuvent paraître ici plus élevées et là plus réduites. Il n'empêche que les chiffres publiés par NordVPN sont pertinents pour dégager une tendance logique.

Travailler plus longtemps

NordVPN annonce aussi que les ventes de ses services VPN ont été multipliées par six. Mais il n'y a pas que le nombre de télétravailleurs ou d'utilisations hebdomadaires qui a progressé, car les personnes à domicile semblent aussi travailler plus longtemps que la normale. En Belgique, la moyenne est ainsi passée de 9 à 10 heures. On enregistre une telle augmentation aussi aux Pays-Bas, en France, en Espagne et en Autriche. Aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Canada, on atteint même onze heures de travail par jour.

Enfin, il y a aussi un impact très logique du télétravail: nous utilisons nettement plus notre PC et moins nos applis mobiles. Pour la Belgique, les entreprises enregistrent une hausse de 96,63 pour cent de l'utilisation d'ordinateurs de bureau (mais probablement aussi d'ordinateurs portables) et une diminution de 16,67 pour cent des connexions mobiles.

Ici, les chiffres oscillent fortement de pays à pays. C'est ainsi qu'en Autriche, on enregistre une augmentation de 161 pour cent de l'utilisation du PC, mais pas de baisse ou de hausse des applications mobiles, alors qu'aux Pays-Bas, on note une progression de 112,9 pour cent de l'utilisation du PC et une croissance de 44,09 pour cent du nombre d'applications mobiles. Il est possible qu'une partie de l'explication réside aussi dans le fait qu'il s'agit ici encore des chiffres d'un seul fournisseur et que quelqu'un disposant d'un VPN pour un ordinateur portable du travail ne l'utilise probablement pas ou utilise un autre VPN pour les applis mobiles.

Depuis le 11 mars, l'utilisation du VPN a crû de 187,76 pour cent, selon NordVPN sur base de ses propres statistiques. D'autres pays connaissent également une augmentation sensible. En France, il est question de +187,71 pour cent et aux Pays-Bas (où le confinement a pourtant démarré plus tard) de +240,67 pour cent. En Grande-Bretagne, la hausse est plus limitée (+48,1 pour cent), alors qu'en Italie, on n'en est qu'à +10,57 pour cent.Ces chiffres méritent quelque nuance. C'est ainsi qu'il ne s'agit que de l'utilisation d'un seul fournisseur VPN. Le recours à d'autres services VPN, tels Fortinet ou Pulse, n'est donc pas prise en compte. Il se peut aussi que dans certains pays, il règne une autre culture du télétravail, ce qui fait que les hausses peuvent paraître ici plus élevées et là plus réduites. Il n'empêche que les chiffres publiés par NordVPN sont pertinents pour dégager une tendance logique.Travailler plus longtempsNordVPN annonce aussi que les ventes de ses services VPN ont été multipliées par six. Mais il n'y a pas que le nombre de télétravailleurs ou d'utilisations hebdomadaires qui a progressé, car les personnes à domicile semblent aussi travailler plus longtemps que la normale. En Belgique, la moyenne est ainsi passée de 9 à 10 heures. On enregistre une telle augmentation aussi aux Pays-Bas, en France, en Espagne et en Autriche. Aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Canada, on atteint même onze heures de travail par jour.Enfin, il y a aussi un impact très logique du télétravail: nous utilisons nettement plus notre PC et moins nos applis mobiles. Pour la Belgique, les entreprises enregistrent une hausse de 96,63 pour cent de l'utilisation d'ordinateurs de bureau (mais probablement aussi d'ordinateurs portables) et une diminution de 16,67 pour cent des connexions mobiles.Ici, les chiffres oscillent fortement de pays à pays. C'est ainsi qu'en Autriche, on enregistre une augmentation de 161 pour cent de l'utilisation du PC, mais pas de baisse ou de hausse des applications mobiles, alors qu'aux Pays-Bas, on note une progression de 112,9 pour cent de l'utilisation du PC et une croissance de 44,09 pour cent du nombre d'applications mobiles. Il est possible qu'une partie de l'explication réside aussi dans le fait qu'il s'agit ici encore des chiffres d'un seul fournisseur et que quelqu'un disposant d'un VPN pour un ordinateur portable du travail ne l'utilise probablement pas ou utilise un autre VPN pour les applis mobiles.