Selon Le Soir, la Computer Crime Unit, une branche de la police qui lutte contre la cybercriminalité, doit travailler avec du matériel dépassé, du fait que l'inspection générale des Finances bloque les fonds pour l'achat d'un nouvel équipement nécessaire pour pouvoir opérer correctement.

La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, dément qu'il s'agisse d'un problème budgétaire. "C'est un problème de management au niveau des missions publiques", déclare-t-elle. Et la ministre de se référer notamment au problème du renouvellement des licences des programmes informatiques. "Nous devons gérer à 100 pour cent les budgets à notre disposition. Et nous devons donc établir des priorités", ajoute Milquet.

Elle rappelle qu'une proposition de réforme est sur la table. Mais la ministre de l'Intérieur reconnaît aussi que l'inspection générale des Finances "refuse de nombreux investissements à des fins d'exploitation".

Enfin, Milquet dénonce la complexité des procédures. (Belga/MI)

Selon Le Soir, la Computer Crime Unit, une branche de la police qui lutte contre la cybercriminalité, doit travailler avec du matériel dépassé, du fait que l'inspection générale des Finances bloque les fonds pour l'achat d'un nouvel équipement nécessaire pour pouvoir opérer correctement. La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, dément qu'il s'agisse d'un problème budgétaire. "C'est un problème de management au niveau des missions publiques", déclare-t-elle. Et la ministre de se référer notamment au problème du renouvellement des licences des programmes informatiques. "Nous devons gérer à 100 pour cent les budgets à notre disposition. Et nous devons donc établir des priorités", ajoute Milquet. Elle rappelle qu'une proposition de réforme est sur la table. Mais la ministre de l'Intérieur reconnaît aussi que l'inspection générale des Finances "refuse de nombreux investissements à des fins d'exploitation". Enfin, Milquet dénonce la complexité des procédures. (Belga/MI)