L'Union européenne et les Etats-Unis peuvent reprendre leurs négociations à propos de l'accès des autorités américaines aux données financières des Européens.

Le mandat pour négocier a été officiellement approuvé par les 27 pays membres. La Commission européenne et les Etats-Unis souhaitent arriver d'ici l'été à un nouvel accord relatif au droit de regard réservé aux services secrets américains sur le trafic international des paiements à partir de l'Europe. Les Etats-Unis espèrent ainsi découvrir les flux financiers des groupes terroristes.

Le précédent accord avait été rejeté, il y a trois mois, par le Parlement européen. L'hémicycle s'était en effet opposé à ce qu'on appelle l'accord Swift, parce qu'il ne protégeait pas suffisamment la vie privée des citoyens. Aujourd'hui encore, les euro-parlementaires mettent en garde contre des concessions trop poussées qui seraient faites à Washington.

Source: Belga

L'Union européenne et les Etats-Unis peuvent reprendre leurs négociations à propos de l'accès des autorités américaines aux données financières des Européens. Le mandat pour négocier a été officiellement approuvé par les 27 pays membres. La Commission européenne et les Etats-Unis souhaitent arriver d'ici l'été à un nouvel accord relatif au droit de regard réservé aux services secrets américains sur le trafic international des paiements à partir de l'Europe. Les Etats-Unis espèrent ainsi découvrir les flux financiers des groupes terroristes. Le précédent accord avait été rejeté, il y a trois mois, par le Parlement européen. L'hémicycle s'était en effet opposé à ce qu'on appelle l'accord Swift, parce qu'il ne protégeait pas suffisamment la vie privée des citoyens. Aujourd'hui encore, les euro-parlementaires mettent en garde contre des concessions trop poussées qui seraient faites à Washington. Source: Belga