Le rachat par Microsoft pour 68,7 milliards de dollars est le plus important réalisé dans l'industrie du jeu et l'un des plus gigantesques dans le secteur technologique. Activision Blizzard est le géant qui se trouve notamment derrière Call of Duty, World of Warcraft, Overwatch, mais aussi plusieurs jeux mobiles comme Candy Crush.

Le rachat cadre avec la stratégie de Microsoft de racheter plusieurs grands studios, surtout dans l'idée de développer ses abonnements Game Pass. Cela explique pourquoi Microsoft a également racheté Bethesda (Doom, Fallout, The Elder Scrolls, etc.) l'an dernier.

L'enquête de la CMA ne signifie pas forcément que le rachat sera ralenti. Microsoft a déclaré à Reuters avoir l'intention de répondre à toutes les questions de l'autorité de régulation et avoir toute confiance que le rachat sera approuvé. La CMA, de son côté, a jusqu'au 1er septembre pour rendre sa décision et déterminer si l'accord est désavantageux pour la concurrence sur le marché au Royaume-Uni. Passé ce délai, le rachat sera approuvé ou l'enquête devra se poursuivre dans une seconde phase, plus approfondie.

Le rachat par Microsoft pour 68,7 milliards de dollars est le plus important réalisé dans l'industrie du jeu et l'un des plus gigantesques dans le secteur technologique. Activision Blizzard est le géant qui se trouve notamment derrière Call of Duty, World of Warcraft, Overwatch, mais aussi plusieurs jeux mobiles comme Candy Crush.Le rachat cadre avec la stratégie de Microsoft de racheter plusieurs grands studios, surtout dans l'idée de développer ses abonnements Game Pass. Cela explique pourquoi Microsoft a également racheté Bethesda (Doom, Fallout, The Elder Scrolls, etc.) l'an dernier.L'enquête de la CMA ne signifie pas forcément que le rachat sera ralenti. Microsoft a déclaré à Reuters avoir l'intention de répondre à toutes les questions de l'autorité de régulation et avoir toute confiance que le rachat sera approuvé. La CMA, de son côté, a jusqu'au 1er septembre pour rendre sa décision et déterminer si l'accord est désavantageux pour la concurrence sur le marché au Royaume-Uni. Passé ce délai, le rachat sera approuvé ou l'enquête devra se poursuivre dans une seconde phase, plus approfondie.