Le ministre américain de la Justice William Barr avait affirmé lundi que les hackers étaient assurément des militaires de l'armée populaire de libération de la Chine.

"Le gouvernement et l'armée chinois, de même que tout ce qui en dépend, n'ont jamais dérobé de secrets commerciaux via internet", a assuré Guang Shuang, porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, lors d'une conférence de presse.

L'intrusion numérique dans l'agence de crédit Equifax avait été découverte en 2017. Les pirates avaient pour l'occasion dérobé des données très sensibles d'au moins 145 millions de personnes.

Le ministre américain de la Justice William Barr avait affirmé lundi que les hackers étaient assurément des militaires de l'armée populaire de libération de la Chine."Le gouvernement et l'armée chinois, de même que tout ce qui en dépend, n'ont jamais dérobé de secrets commerciaux via internet", a assuré Guang Shuang, porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, lors d'une conférence de presse.L'intrusion numérique dans l'agence de crédit Equifax avait été découverte en 2017. Les pirates avaient pour l'occasion dérobé des données très sensibles d'au moins 145 millions de personnes.