La Chine est particulièrement ambitieuse dans l'espace et a récemment déjà réussi à poser un robot sur Mars. Des vols habités vers cette planète sont prévus en 2033, 2035, 2037, 2041 et ultérieurement, selon Wang Xiaojun de l'académie en technologie d'installations de lancement chinoise (CALT) par liaison vidéo lors d'une conférence organisée en Russie.

Les Chinois envisagent dans un premier temps d'envoyer des robots sur Mars. Ceux-ci seront chargés de voir quel est le meilleur emplacement pour y créer une base. Ils doivent aussi mettre en oeuvre des systèmes chargés de produire de l'eau et de générer de l'oxygène et de l'électricité, qui pourront servir par la suite à des humains.

En 'quelques centaines de jours'

Envoyer des gens sur Mars représente déjà un énorme défi, mais la Chine ne compte pas en rester là. Elle veut aussi imaginer une façon de récupérer et de ramener son personnel sur la Terre. Wang a expliqué qu'il espérait que la nouvelle technologie permette de se rendre sur Mars et d'en revenir en 'quelques centaines de jours'.

Ce moi-ci, la Chine a déjà envoyé des astronautes - appelés là-bas taïkonautes - vers une station spatiale propre tournant en orbite autour de la Terre. Le pays veut aussiinstaller une base sur la lune et expédier des missions inhabitées en direction d'astéroïdes et de la planète Jupiter.

La Chine est particulièrement ambitieuse dans l'espace et a récemment déjà réussi à poser un robot sur Mars. Des vols habités vers cette planète sont prévus en 2033, 2035, 2037, 2041 et ultérieurement, selon Wang Xiaojun de l'académie en technologie d'installations de lancement chinoise (CALT) par liaison vidéo lors d'une conférence organisée en Russie.Les Chinois envisagent dans un premier temps d'envoyer des robots sur Mars. Ceux-ci seront chargés de voir quel est le meilleur emplacement pour y créer une base. Ils doivent aussi mettre en oeuvre des systèmes chargés de produire de l'eau et de générer de l'oxygène et de l'électricité, qui pourront servir par la suite à des humains.Envoyer des gens sur Mars représente déjà un énorme défi, mais la Chine ne compte pas en rester là. Elle veut aussi imaginer une façon de récupérer et de ramener son personnel sur la Terre. Wang a expliqué qu'il espérait que la nouvelle technologie permette de se rendre sur Mars et d'en revenir en 'quelques centaines de jours'.Ce moi-ci, la Chine a déjà envoyé des astronautes - appelés là-bas taïkonautes - vers une station spatiale propre tournant en orbite autour de la Terre. Le pays veut aussiinstaller une base sur la lune et expédier des missions inhabitées en direction d'astéroïdes et de la planète Jupiter.