La Commission Nationale pour le Développement et l'Amélioration en Chine a ajouté l'extraction des crypto-espèces à la liste des industries qu'elle entend limiter. Sur cette liste, on trouve des activités qui, selon la commission, ne sont pas tout à fait légales, impliquent des risques de sécurité ou polluent inutilement l'environnement.

C'est dans cette dernière catégorie que la Chine classe l'extraction des crypto-espèces. Cette extraction nécessiterait en effet inutilement beaucoup d'énergie et contribuerait ainsi au réchauffement de la Terre. Il ne s'agit ici cependant que d'une déclaration d'intention. La commission a mis la liste en ligne, et la population a jusqu'au 7 mai pour réagir.