A partir de 2017, les nouveaux ordinateurs portables, petits serveurs et postes de travail devront se conformer aux nouvelles règles en matière de consommation de courant. Les ordinateurs de bureau et les 'thin clients' (clients légers) suivront en 2018.

Les nouvelles exigences sur le plan de la consommation de courant auront surtout un impact sur les desktops, étant donné qu'ils sont toujours équipés d'un câble d'alimentation et sont de ce fait moins optimalisés pour une consommation de courant sobre. Selon le National Resource Defence Council, ils consomment jusqu'à 45 fois plus qu'un ordinateur portable (laptop).

A en croire la California Energy Commission, qui a élaboré la nouvelle loi, la nouvelle mesure va augmenter les couts de production des ordinateurs de 18 dollars. Mais l'utilisateur final devrait récupérer largement ce montant car un ordinateur moins énergivore engendrerait une économie de 75,53 dollars sur une période de cinq ans.

En soi, la loi ne sera appliquée que dans l'état de Californie. Mais il se fait que ce dernier représente le coeur même du secteur technologique occidental et accueille les sièges centraux de HP, Google et Apple notamment. Il y a donc de fortes chances pour que quand les fabricants adapteront leurs appareils pour le marché californien, ils le fassent dans la foulée aussi pour le marché américain dans son ensemble et probablement aussi pour le marché européen.

A partir de 2017, les nouveaux ordinateurs portables, petits serveurs et postes de travail devront se conformer aux nouvelles règles en matière de consommation de courant. Les ordinateurs de bureau et les 'thin clients' (clients légers) suivront en 2018. Les nouvelles exigences sur le plan de la consommation de courant auront surtout un impact sur les desktops, étant donné qu'ils sont toujours équipés d'un câble d'alimentation et sont de ce fait moins optimalisés pour une consommation de courant sobre. Selon le National Resource Defence Council, ils consomment jusqu'à 45 fois plus qu'un ordinateur portable (laptop).A en croire la California Energy Commission, qui a élaboré la nouvelle loi, la nouvelle mesure va augmenter les couts de production des ordinateurs de 18 dollars. Mais l'utilisateur final devrait récupérer largement ce montant car un ordinateur moins énergivore engendrerait une économie de 75,53 dollars sur une période de cinq ans.En soi, la loi ne sera appliquée que dans l'état de Californie. Mais il se fait que ce dernier représente le coeur même du secteur technologique occidental et accueille les sièges centraux de HP, Google et Apple notamment. Il y a donc de fortes chances pour que quand les fabricants adapteront leurs appareils pour le marché californien, ils le fassent dans la foulée aussi pour le marché américain dans son ensemble et probablement aussi pour le marché européen.