Pour Efficy, ce rachat représente aussi une entrée sur le marché scandinave et une accélération de son ambition de conquérir 5 pour cent du marché CRM européen d'ici 2024. L'entreprise webCRM rachetée est un fournisseur indépendant de plates-formes basées sur le nuage de gestion des relations avec les clients au Danemark. Ces plates-formes fournissent et supportent toutes les tailles et tous les types d'industries et d'instances publiques nécessitant l'organisation d'équipes de vente, d'actions de marketing, de support de la clientèle, de gestion et de finances. WebCRM fut, tout comme Efficy du reste, créée en 2005, mais à Copenhague, et compte aujourd'hui, à l'entendre, plus de 3.500 clients, ce qui représente 20.000 utilisateurs dans 20 pays différents. La firme enregistre un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros.

Sixième rachat en six ans

Efficy - qui s'appelait initialement Invemaco - en est ainsi déjà à son sixième rachat en l'espace de six ans. En 2020, l'entreprise avait ainsi absorbé la française INES CRM. L'année d'avant, elle avait repris l'espagnole SumaCRM et précédemment encore E-Deal et Vente Partner (Desico), toutes deux en France. En 2019, Fortino Capital avait rejoint l'entreprise en tant qu'actionnaire.

Pour Efficy, ce rachat représente aussi une entrée sur le marché scandinave et une accélération de son ambition de conquérir 5 pour cent du marché CRM européen d'ici 2024. L'entreprise webCRM rachetée est un fournisseur indépendant de plates-formes basées sur le nuage de gestion des relations avec les clients au Danemark. Ces plates-formes fournissent et supportent toutes les tailles et tous les types d'industries et d'instances publiques nécessitant l'organisation d'équipes de vente, d'actions de marketing, de support de la clientèle, de gestion et de finances. WebCRM fut, tout comme Efficy du reste, créée en 2005, mais à Copenhague, et compte aujourd'hui, à l'entendre, plus de 3.500 clients, ce qui représente 20.000 utilisateurs dans 20 pays différents. La firme enregistre un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros.Efficy - qui s'appelait initialement Invemaco - en est ainsi déjà à son sixième rachat en l'espace de six ans. En 2020, l'entreprise avait ainsi absorbé la française INES CRM. L'année d'avant, elle avait repris l'espagnole SumaCRM et précédemment encore E-Deal et Vente Partner (Desico), toutes deux en France. En 2019, Fortino Capital avait rejoint l'entreprise en tant qu'actionnaire.