La jeune fille qui apparaissait sur la publicité, était une Canadienne dénommée Rehtaeh Parsons. En avril dernier, elle s'était donné la mort, après qu'une photo ait circulé sur internet, où l'on pouvait voir comment elle avait été agressée par quatre jeunes, selon sa mère.

'C'est là un exemple très malheureux d'un annonceur qui puise une photo sur internet pour l'utiliser dans une campagne', déclare un porte-parole de Facebook. 'Cela enfreint complètement notre ligne de conduite. Nous nous excusons pour le chagrin que cela a engendré.'

Le père de la jeune fille a exprimé son 'dégoût' vis-à-vis de l'annonce.

Facebook a entre-temps supprimé la publicité - intitulée 'Find Love in Canada' et renvoyant à ionechat.com - et a interrompu tout lien avec l'entreprise qui l'a conçue.