Un superordinateur dispose d'une gigantesque puissance de calcul, comparable à celle de milliers d'ordinateurs classiques collaborant entre eux. Le superordinateur BrENIAC Tier-1 que le VSC entend utiliser temporairement pour combattre le coronavirus, est l'ordinateur le plus rapide de Belgique. Ce monstre de calculs se trouve à la KU Leuven. 'Nous disposons donc d'une top-infrastructure à des fins de recherche. Il est bon que nous l'exploitions pleinement dans notre combat contre le Covid-19', déclare la ministre flamande en charge de l'Innovation et de la Politique scientifique Hilde Crevits (CD&V).

A l'aide du superordinateur, il devrait être possible, en externalisant certains travaux, de trouver plus rapidement une solution à la corona-crise. Pensons ici à la modélisation de molécules qui forment la base du développement d'un médicament, ou à la détermination de modèles épidémiologiques pour passer en revue la propagation du virus.

La ministre Crevits a qualifié de 'chaleureux' le fait de voir en temps de crise des citoyens et des chercheurs prendre des initiatives pour combattre conjointement le coronavirus.

Le Vlaams Supercomputer Centrum est géré par le Fonds Wetenschappelijk Onderzoek Vlaanderen (FWO), en collaboration avec les cinq universités flamandes.

Un superordinateur dispose d'une gigantesque puissance de calcul, comparable à celle de milliers d'ordinateurs classiques collaborant entre eux. Le superordinateur BrENIAC Tier-1 que le VSC entend utiliser temporairement pour combattre le coronavirus, est l'ordinateur le plus rapide de Belgique. Ce monstre de calculs se trouve à la KU Leuven. 'Nous disposons donc d'une top-infrastructure à des fins de recherche. Il est bon que nous l'exploitions pleinement dans notre combat contre le Covid-19', déclare la ministre flamande en charge de l'Innovation et de la Politique scientifique Hilde Crevits (CD&V).A l'aide du superordinateur, il devrait être possible, en externalisant certains travaux, de trouver plus rapidement une solution à la corona-crise. Pensons ici à la modélisation de molécules qui forment la base du développement d'un médicament, ou à la détermination de modèles épidémiologiques pour passer en revue la propagation du virus.La ministre Crevits a qualifié de 'chaleureux' le fait de voir en temps de crise des citoyens et des chercheurs prendre des initiatives pour combattre conjointement le coronavirus.Le Vlaams Supercomputer Centrum est géré par le Fonds Wetenschappelijk Onderzoek Vlaanderen (FWO), en collaboration avec les cinq universités flamandes.